Photo sortie SPE 3Dans le cadre de ses activités 2018, le Service Police de l’Eau du Nord a effectué, du 19 octobre au 11 novembre dernier, des patrouilles en vue de contrôler les sociétés de production d’eau préemballée. Ces patrouilles ont été réalisées avec l’accompagnement

de la police nationale, de la gendarmerie nationale et des services de l’environnement des différentes localités visitées. Au total, neuf (9) communes ont été touchées à travers la région.

L’objectif global visé par ces patrouilles du Service Police de l’Eau du Nord était d’informer et de sensibiliser les promoteurs des sociétés de production d’eau en sachets destinée à la commercialisation sur le respect de la règlementation en vigueur au plan national. De façon spécifique, il s’est agi de vérifier les autorisations et ou déclarations d’implantation de forages (règlementation IOTA), les avis de conformité environnementale, les autorisations de commercialiser l’eau, l’existence de résultats d’analyse de l’eau réalisée par un laboratoire agréé ainsi que le paiement de la Contribution Financière en matière d’Eau (CFE).

A l’issue de ces patrouilles, seize (16) unités de production d’eau préemballée ont été visitées dans neuf (9) communes de la région à savoir Séguénéga, Kalsaka, Namissiguima, Ouahigouya (Yatenga), Titao (Loroum), Yako, Kirsi, Bokin (Passoré) et Gourcy (Zondoma). Le constat suivant se dégage :
• trois (3) unités sur les seize (16) visitées sont non fonctionnelles à savoir Eau Beelba à Yako, Eau Namisdji à Namissiguima (Yatenga) et Eau Siid Koom à Kalsaka(Yatenga) ;
• toutes les unités fonctionnelles visitées disposent d’une autorisation d’implanter leurs forages ;
• deux (2) unités ne détiennent toujours pas d’avis de conformité environnementale. Ce sont Eau Yillim Koom et Eau Wend-Panga, toutes à Bokin (Passoré) ;
• une (1) unité ne possède pas d’autorisation de commercialiser. Il s’agit de Eau Wend-Panga de Bokin sous le coup d’une transaction financière de trois cent mille (300 000) francs CFA infligée par la Direction Régionale du Commerce du Nord;
• trois (3) Unités ont signé un protocole avec le Laboratoire National de Santé Publique pour l’analyse périodique de leurs eaux. Ce sont Eau Djemyl de Séguénéga, Eau Spécial Baye de Ouahigouya Secteur 14 et Eau Espérance de Kirsi ;
• sept (7) unités ont recours au Laboratoire National de Santé Publique pour l’analyse de leurs eaux. Sont de ces unités Eau la Source Z de Séguénéga (Yatenga), Eau Rata de Oula (Yatenga), Eau Laafi Soré de Ouahigouya Secteur 01, Eau Naafa de Titao (Loroum), Eau Wendso de Lilbouré (Yako), Eau Wend-Panga de Bokin(Passoré) et Eau Laan Gaande de Ouahigouya secteur 14 ;

Photo sortie SPE 1• toutes les treize (13) unités fonctionnelles visitées veillent au respect strict des règles d’hygiène (hygiène vestiaire pour le personnel, existence de sabots, de bonnets, de blouses et de cache-nez et interdiction d’accès aux personnes étrangères) ;
• aucune des treize (13) unités fonctionnelles n’a, pour le moment, rempli la fiche de déclaration du prélèvement de l’eau brute en vue de payer la Contribution Financière de l’Eau (CFE).

Au regard de ces constats, les membres de la mission ont formulé des recommandations et sensibilisé les promoteurs au paiement de la CFE. A cet effet, des exemplaires de fiches de déclaration de prélèvement de l’eau brute ont été mis à leur disposition. Les prochaines patrouilles devront s’atteler à vérifier la mise en œuvre des recommandations formulées à l’endroit des unités non encore à jour de l’ensemble de la règlementation.

Il est à noter que la mise en œuvre de cette activité a été rendu possible grâce au protocole qui lie la Direction Régionale de l’Eau et de l’Assainissement (DREA) du Nord et l’Agence de l’Eau du Nakanbé (AEN), une des trois (3) agences qui couvrent la Région du Nord.

Vous n'êtes pas autorisé à mettre des commentaires

Les commentaires sont soumis à modération avant d'être publiés.

Comments est propulsé par CComment