Pour un pays Sahélien enclavé aux ressources en eau limitées comme le Burkina Faso, « l’eau est une ressource précieuse. Sa gestion durable constitue un impératif national ». Les réformes politiques et juridiques entamées depuis les années 90 dans le but de mettre en place une gestion de l’eau cohérente et adaptée à son contexte, ont aboutis à :

  • l’adoption de la politique nationale de l’eau en 1998 ;
  • l’adoption de la loi n°002-2001/AN du 8 février 2001 portant loi d’orientation relative à la gestion de l’eau.

Après l’adoption de la loi d’orientation, de nombreux textes d’application ont été élaborés, concourant à sa mise en œuvre. En 2005, il y’a eu l’élaboration d’un recueil de textes juridiques de la loi d’orientation relative à la gestion de l’eau dans le but de donner aux acteurs un ensemble cohérent d’outils juridiques. Cependant, aujourd’hui, force est de constater que des difficultés demeurent quant à la connaissance et à l’application des textes. Premièrement, de nouveaux textes ont encore été élaborés et ne sont pas contenu dans ledit recueil. Deuxièmement, les textes sont épars, rendant du même coup difficile la consultation. Troisièmement, la plupart des textes  ne sont pas connus, surtout par les cadres du ministère de l’eau et de l’assainissement, tant au niveau central que déconcentré.

Quatrièmement, les recueils à l’état actuel ne prennent pas en compte les évolutions juridiques intervenues (principes des traités internationaux que le pays a ratifiés). De plus, il y a une absence de textes sur l’Approvisionnement en Eau Potable (AEP), l’Assainissement et les Infrastructures.

Au vu de toutes ces disparités dans les textes et des difficultés constatés à pouvoir les retrouver, la Direction Générale des Ressources en Eau a tenu à créer un répertoire  en ligne des textes législatifs et règlementaires en matière d'eau.

L’objectif du répertoire est de résoudre divers problèmes énumérés ci-dessus, en regroupant l’ensemble des textes en un même lieu ce qui rendrait facile la consultation.